themes_fr


 

Identification de marqueurs diagnostics par microscopie infrarouge de tissus sains et pathologiques

Le spectre infrarouge de tissus apporte une signature extraordinairement sensible de toutes les modifications biochimiques qui apparaissent dans les tissus tumoraux. Non seulement il permet de diagnostiquer le caractère tumoral d'un tissu mais il contient aussi des marqueurs du comportement cellulaire (de son agressivité par exemple). Le microscope infrarouge est une nouvelle approche qui permet d'obtenir des images dont chaque pixel reflète ces marqueurs. Sans manipulations complexes de l'échantillon, un diagnostic bien plus précis est attendu.

promoteur: Dr. Erik Goormaghtigh
email: egoor@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 86

 

 

Nouveaux modes d'action antitumoraux

Les mécanismes par lesquels les molécules antitumorales connues agissent sur les cellules cancéreuses sont limités en nombre. Nous voulons mettre au point une nouvelle stratégie pour caractériser ces mécanismes et en découvrir de nouveaux parmi une nouvelle série de molécules thérapeutiques très prometteuses extraites d'une plante tropicale Calotropis procera. Différentes lignées de cellules cancéreuses seront utilisées pour mettre au point cette stratégie.

promoteur: Dr. Erik Goormaghtigh
email: egoor@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 86

 

Mise au point de senseurs biologiques

La modification chimique de la surface de senseurs silicium ou germanium permet d'y accrocher des molécules biologiques: anticorps ou récepteurs d'intérêt pharmacologiques. La détection infrarouge offre la possibilité de détecter la liaison des molécules qui reconnaissent les récepteurs greffés. Le chercheur mettra au point la détection d'antibiotiques. En collaboration avec d'autres groupes de recherche (UMH, ULg, UCL), le but sera de doser ces antibiotiques dans le sang de patients hospitalisés en soins intensifs.

promoteur: Dr. Erik Goormaghtigh
email: egoor@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 86

 

Propriétés immunostimulatrices des lipides cationiques

Les lipides cationiques sont des lipides synthétiques connus d'abord comme vecteurs de matériel génétique, permettant ainsi l'expression de gènes d'intérêt dans des cellules. En thérapie génique, ils constituent une alternative aux vecteurs viraux. Un de ces lipides cationiques (diC14-amidine) a été synthétisé à l'Université Libre de Bruxelles. De façon inattendue, outre ses propriétés de vecteur, il modifie les certaines réponses cellulaires, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires, immunostimulatrices ou anti-allergiques suivant le contexte et la stratégie utilisée. Notre laboratoire, en collaboration avec l'IMI (Institut d'Immunologie Médicale) et le laboratoire d'Allergologie Expérimentale (ULB), a démontré que la diC14-amidine active certaines cellules du système immunitaire. C'est précisément ce type de propriété qui est recherché pour la mise au point de vaccins de la nouvelle génération. Nous nous proposons d'étudier, en collaboration avec les deux laboratoires ci-dessus, les propriétés immunostimulatrices de la diC14-amidine. Ceci implique la synthèse de quelques dérivés de la diC14-amidine et des tests sur culture cellulaires.

promoteur: Dr. M. Vandenbranden / Prof. J-M Ruysschaert
email: mvdbrand@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 66 / 02-650 53 77

 

 

Propriétés anti-inflammatoires des lipides cationiques

Les lipides cationiques sont des lipides synthétiques connus d'abord comme vecteurs de matériel génétique, permettant ainsi l'expression de gènes d'intérêt dans des cellules. En thérapie génique, ils constituent une alternative aux vecteurs viraux. Un de ces lipides cationiques (diC14-amidine) a été synthétisé à l'Université Libre de Bruxelles. De façon inattendue, outre ses propriétés de vecteur, il modifie les certaines réponses cellulaires, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires, immunostimulatrices ou anti-allergiques suivant le contexte et la stratégie utilisée. L'injection d'amidine protège des souris contre les réactions inflammatoires induites par différents agents activateurs. Nous nous proposons de comprendre le mécanisme moléculaire responsable de cet effet et de fabriquer des molécules plus actives. La stratégie expérimentale consiste en la synthèse de dérivés de la diC14-amidine, leur préparation sous forme de vecteur et l'étude des modifications observées au niveau de l'activité cellulaire (cultures cellulaires).

promoteur: Dr. M. Vandenbranden / Prof. J-M Ruysschaert
email: mvdbrand@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 66 / 02-650 53 77

 

 

Modes d'actions de récepteurs 7-transmembranaires

La majorité des médicaments actuellement sur le marché agissent sur une famille de récepteurs à sept domaines transmembranaires appelés Récepteurs Couplés aux Protéines G (GPCR). Malgré leur rôle central dans la physiologie humaine, les mécanismes moléculaires des GPCRs et les modes d'actions des médicaments qui les visent restent mal connus. En se basant sur les méthodes de caractérisation maîtrisées au laboratoire, nous proposons de comprendre les mouvements moléculaires qui déterminent le fonctionnement de ces récepteurs et d'isoler les intermédiaires structuraux. Cette caractérisation établira une base pour la conception rationnelle de molécules capables d'agir sur les GPCRs.

promoteur: Prof. J.-M. Ruysschaert -Dr. E. Goormaghtigh
email: jmruyss@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 77

 

 

Résistance bactérienne aux antibiotiques

Le développement de souches bactériennes pathogènes résistantes aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique. Un des mécanismes d'évasion fréquemment rencontré est l'expression par la bactérie de protéines membranaires capables de lier et de rejeter les médicaments et donc d'en prévenir l'action cytotoxique. Certaines de ces véritables pompes à médicaments reconnaissent une incroyable diversité d'antibiotiques, justifiant leur nom de Protéines de Résistance Multidrogues (PRM). Afin de pouvoir bloquer l'action des ces PRMs, nous voulons en caractériser les mécanismes moléculaires d'action et identifier les intermédiaires structuraux les mieux adaptés à une approche pharmacologique. Ceci permettra la conception de nouvelles molécules bloquant l'extrusion des antibiotiques par les PRMs afin de lutter contre le phénomène de résistance.

promoteur: Prof. J.-M. Ruysschaert / Dr. E. Goormaghtigh
email: jmruyss@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 77

 

 

Résistance cellulaire aux agents antitumoraux

Le traitement par chimiothérapie des cellules tumorales provoque l'expression dans la membrane plasmique de protéines capables de rejeter hors de la cellule des agents anti-tumoraux de structures très différentes, rendant de ce fait le traitement inefficace. Nous nous proposons d'isoler les protéines responsables et d'identifier les intermédiaires impliqués dans le rejet. A plus long terme, il sera possible de proposer sur une base rationnelle puis de synthétiser des molécules capables de bloquer le rejet et donc la résistance à la thérapie.

promoteur: Prof. J.-M. Ruysschaert -Dr. E. Goormaghtigh
email: jmruyss@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 77

 

 

Etude du mécanisme de résistance bactérien aux ions métalliques lourds

Certaines bactéries, dont Cupriavidu metallidurans CH34 est le modèle, ont développé des systèmes de résistance aux ions métalliques lourds leur permettant de croître dans des milieux fortement pollués par ces composés toxiques. Certains de ces sytèmes sont basés sur le rejet de ces composés toxiques vers le milieu extérieur par un complexe protéique. Nous étudierons la relation fonction-structure pour les trois protéines formant ce complexe afin de comprendre le mécanisme de transport.

promoteur: Dr. G. Vandenbussche / Dr. E. Goormaghtigh
email: vbussche@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 80

 

 

Etude du canal VDAC des mitochondries.

Le canal VDAC (Voltage-Dependent Anion-selective Channel) est la voie de passage des solutés au travers de la membrane externe des mitochondries. Il participe à l'apoptose et à la nécrose cellulaire. Nous étudions la structure, la fonction et la régulation de ce canal. Notre approche fait appel aux outils de la biochimie et de la biologie moléculaire. Les sujets proposés concernent l'étude : 1ᄚ/ du mécanisme de transport de l'ADN et de l'ARNt, 2ᄚ/ de la régulation du canal par les lipides membranaires, 3ᄚ/ du reploiement après surexpression des protéines dans un système hétérologue

promoteur: Dr. F. Homblé
email: fhomble@ulb.ac.be
téléphone: 02-650 53 83

 

 

Modélisation de l'interaction protéine-lipide chez les apolipoprotéines

L'apolipoprotéine E (apoE) joue un rôle important dans le transport de cholestérol grâce à sa haute affinité pour certains récepteurs de lipoprotéines. Cette interaction requiert que apoE soit liée à des particules lipidiques. Les informations structurales à haute résolution étant très difficile à obtenir, nous proposons de modéliser la structure et dynamique de l'interaction apoE-lipides afin de mieux comprendre sa fonction.

promoteur: Dr. M. Prévost / Dr. V. Raussens
email: mprevost@ulb.ac.be
téléphone: 02 650 20 49

 

 

Etude de la relation structure-dynamique-fonction de protéines membranaires.

Certaines protéines membranaires (transporteurs ABC) développent une résistance aux médicaments en rejetant des agents pharmacologiques (agents anticancéreux, antibiotiques, ...) vers le milieu extracellulaire. La connaissance de la structure tridimensionnelle à une résolution atomique de ces protéines est un préalable à l'étude de leur relation structure-dynamique-fonction. Nous proposons d'utiliser des méthodes prédictives de modélisation moléculaire pour construire un modèle tridimensionnel de ces protéines. Ces structures constitueront un point de départ pour la compréhension dynamique du mécanisme d'efflux des substances pharmacologiques.

promoteur: Dr. M. Prévost
email: mprevost@ulb.ac.be
téléphone: 02 650 20 49

 

 

Conception rationnelle de médicaments

Les méthodes bioinformatiques basées sur la structure des récepteurs sont de plus en plus utilisées dans la conception rationnelle de médicaments. La myéloperoxidase est une enzyme impliquée dans le système bactéricide. Cependant elle a également un rôle dans de nombreuses maladies inflammatoires. Nous proposons de concevoir des inhibiteurs de cette enzyme.

promoteur: Dr. M. Prévost
email: mprevost@ulb.ac.be
téléphone: 02 650 20 49

 

 

Mise au point d'un biosenseur pour la détection du peptide amyloïde β

Le peptide amyloïde β est responsable du développement de la maladie d'Alzheimer. Son accumulation dans le cerveau des patients est à la base de la formation des plaques amyloïdes. Néanmoins, au cours de la dernière décennie, les formes solubles de ce peptide se sont révélées les plus neurotoxiques. La mise au point d'un biosenseur dirigé contre les formes solubles du peptide pourrait se révéler très intéressante dans la détection précoces de ces formes particulièrement toxiques (outil inexistant à l'heure actuelle) et pourrait servir d'outil diagnostique dans le développement de la maladie. La modification chimique de la surface de senseurs au germanium permet d'y accrocher des anticorps. La détection infrarouge offre d'une part la possibilité de détecter la liaison des peptides amyloïdes qui reconnaissent les anticorps greffés et d'autre part d'obtenir la structure des peptides liés. La structure est en effet un facteur influencant fortement la toxicité du peptide. Différents anticorps dirigés contre différentes conformations du peptide amyloïde β seront étudiés.

promoteur: Dr. V. Raussens
email: vrauss@ulb.ac.be
téléphone: 02 650 53 86

 

 

Interaction du peptide amyloïde β avec la bicouche lipidique

Le peptide amyloïde β est responsable de la maladie d'Alzheimer. Ce peptide amphipatique peut interagir avec la bicouche lipidique. Cette interaction semble être à la base de sa toxicité élevée. Peu de choses sont, à l'heure actuelle, connues sur le mode d'interaction avec la membrane lipidique. Nous étudions, grâce à diverses techniques (western blot, fluorescence, infrarouge et AFM), l'effet des différents constituants lipidiques sur la structure et l'état d'oligomérisation du peptide amyloïde β. Cet état d'oligomérisation semble en effet être une étape cruciale dans la neurotoxicité observée dans le développement de la maladie d'Alzheimer

promoteur: Dr. V. Raussens
email: vrauss@ulb.ac.be
téléphone: 02 650 53 86